L'origine et la signification de l’Avent Noël

L’hiver annonce le début des préparatifs des fêtes de fin d’année qui apportent chaque année joie et sérénité dans chaque foyer. Nous connaissons tous cette période de l’Avent Noël pour ses coutumes et traditions (les décorations, le fameux calendrier, le sapin, la couronne,...) ; mais savons-nous exactement ce qu’elle signifie ? Décryptage...

 

Qu’est-ce que l’Avent Noël ?

Nous avons tendance à confondre “Avant” et “Avent” car ils se prononcent de la même manière. Cela dit, ces deux mots ont chacun leur signification. En effet, “Avent” ou “Adventus” en latin veut dire “arrivée” ou “venue” dans la langue de Molière. C’est, ici, que la question se pose alors : la venue de qui ? 

 

Étant donnée que l’événement est associé à la fête de Noël, il désigne principalement l’arrivée du fils de Dieu parmi les hommes. Ce terme est alors employé pour définir le temps d’attente durant lequel les chrétiens se préparent symboliquement au jour de sa venue, c’est-à-dire, le 25 décembre

Durant cette période joyeuse que l’on appelle l’Avent, les adeptes adoptent certains rituels et organisent des fêtes pour rythmer l’attente, mais aussi pour faire en sorte qu’elle soit moins longue. Les uns s’amusent à décorer la maison. Les autres, partent en quête du plus beau sapin. C’est durant le temps de l’Avent que beaucoup en profitent aussi pour faire la course aux cadeaux de Noël et choisissent le menu de la fête, etc.

 

Chaque année, l’Avent commence le quatrième dimanche du mois qui précède Noël. Il dure à peu près un mois pour laisser à tous les chrétiens un temps de préparation assez large avant la célébration de la nativité. Pour les catholiques et le protestants, cette date marque aussi le début de l’année liturgique.

 

L’Avent selon la Bible :

L’Avent est une période spécifique de la religion chrétienne, durant laquelle, tous les fidèles préparent intérieurement la célébration de la venue de Jésus-Christ. Selon la Bible, elle marque trois différents avènements dont la naissance de Jésus à Bethléem, sa venue dans le cœur de chacun et son retour glorieux. 

Les lectures de l’Avent évoquent d’ailleurs la longue attente du sauveur par les Hébreux et comment fut conçu et attendu l’enfant Jésus (Isaie 11, 1-10 et Luc 1, 26-38). L’Avent revête également un double caractéristique. Effectivement, il est à la fois un temps d’attente pieux et joyeux destiné à la préparation aux solennités de la Nativité. Il est aussi un temps où chaque âme devrait se tourner vers l’attente du second avènement du Messie à la fin des temps. 

Un texte de la Bible évoque d’ailleurs l’Avent et les préparatifs de ce moment de réjouissance :

 

« Préparez les chemins du Seigneur,

Aplanissez sa route,

Tout ravin sera comblé,

Toute montagne et toute colline seront abaissées,

Les passages tortueux deviendront droits,

Les routes déformées seront aplanies,

Et tout homme verra le salut de Dieu.  »

 

Les traditions liées à l’Avent : 

Plusieurs traditions sont liées à l’Avent, en premier lieu le dressage de la couronne de l’Avent et ses quatre cierges. Inventée par un Allemand en 1839, il s’agit d’une couronne fabriquée à partir de branches de sapin et de pommes de pin. 

Elle est riche en significations. D’un côté, elle évoque le soleil qui annonce son retour. D’un autre, elle symbolise le cycle de la vie après la mort. 

La couronne de Noël rappelle aussi que l’on doit célébrer cette fête tous les ans. C’est la raison pour laquelle, elle est utilisée durant l’Avent pour insuffler ce message dans l’esprit de chacun. Pour cela, il est de coutume d’allumer une bougie sur la couronne tous les dimanches de l’Avent

Si à l’origine, son usage était uniquement réservé aux églises. Aujourd’hui, elle s’inscrit comme une décoration de Noël phare que l’on accroche sur la porte d’entrée ou que l’on place sur la table à manger pour souhaiter la bienvenue aux convives.

 

Une autre tradition de cette période : Le calendrier de l’Avent ! Il a été inventé en Allemagne au XIXe siècle. Comme son nom l’indique, c’est un calendrier, sauf qu’il n’est pas comme les autres car il ne comprend que 24 jours, pour les jours de l’Avent. Chaque date se présente sous forme de volets derrière lesquels se cachent des surprises à ouvrir progressivement, une par jour à partir du 1er jour de l’Avent. 

Selon le modèle de calendrier, il peut s’agir d’images, de phrases bibliques, de friandises ou encore des petits cadeaux. En tout cas, pour les chrétiens, il est devenu une aide pour se recueillir ou encore une manière amusante d’apprivoiser et de savourer l'attente de Noël avec ses enfants.

 

Certains rituels s’associent également à l’Avent comme la préparation de Noël, durant laquelle beaucoup ont pour habitude d’acheter le sapin, de décorer la maison, l’école ou l’église, d’acheter les cadeaux ou d’établir le menu des fêtes de fin d’année… Ici, l’Avent est considéré comme un moment de paix pour recevoir Noël dans les meilleures conditions.

 

La petite histoire du calendrier de l’Avent :

Noël est une fête que tous les enfants attendent impatiemment chaque année. Le calendrier de l’Avent a alors été inventée pour les aider à patienter jusqu’au jour J. À l’intérieur se cache plusieurs surprises à découvrir tous les jours à compter du premier jour de l’Avent jusqu’au 25 décembre.

 

Cette tradition est née en Allemagne au XIXe siècle grâce à un père de famille qui voulait adoucir l’attente de ses enfants, impatients de fêter Noël. Il découpa alors des images pieuses qu’il leur remettait tous les matins pendant 24 jours, dans le but de canaliser leur impatience avant le jour tant attendu. 

Il a fallu attendre 1850 pour que le premier calendrier voit le jour ainsi que les traditionnels 24 volets aux images à découvrir tous les matins, grâce à Gehard Lang, un éditeur de livres qui l’a rendu célèbre dans le monde entier. 

 

Avec le temps, au fur et à mesure, ce calendrier connu un très grand succès. Les images pieuses furent remplacées par des phrases de l’évangile ou une incitation à faire de bonnes actions. Aujourd’hui, ces dernières se sont faites remplacer par des gourmandises sucrées comme le chocolat ou les biscuits. Dans certains modèles, on y trouve même des petits jouets.

 

Les Saints associés à la fête de l’Avent :

À part les traditions, l’Avent est également lié à plusieurs fêtes religieuses dont font partie la Saint Nicolas et la Sainte Lucie :

 

La Saint Nicolas : 

Chaque année, la fête dédiée au Saint Patron des enfants se célèbre le 6 décembre. Elle est une occasion de rendre hommage à cet évêque du IVe siècle, qui, de son vivant, n’a cessé de faire le bien autour de lui. 

Parmi ses actes les plus connus, il y a celui où il a sauvé trois enfants d’un horrible boucher qui voulait les tuer et les mettre au saloir. Selon l’histoire, il aura également permis à des jeunes filles d’éviter de finir au marché des esclaves parce que leur père était trop pauvre pour les marier et payer leur dote. Pour résoudre leur problème, il jeta des pièces d’argent à leur fenêtre.

 

La Sainte Lucie : 

Elle se célèbre le 13 décembre, principalement en Suède et en Norvège. Pour la petite histoire, Sainte Lucie était une Italienne qui avait bon cœur. Convertie au christianisme en cachette, elle serait venue en aide aux chrétiens persécutés de son époque en leur apportant de la nourriture dans les tunnels.

 

Cette année, l’Avent débute le dimanche 1er décembre et s’achève le mardi 24 décembre. Vous disposez alors de 24 jours de réjouissance pour savourer pleinement la célébration de la naissance du Christ en famille ou entre amis.