Qu’est-ce que l’Avent ?

Si l’Avent tire sa signification du mot latin “adventus” qui signifie arrivée ou venue. Ce terme dénote principalement une période spécifique de la religion chrétienne, celle où les adeptes se doivent d’être patients et de se préparer symboliquement à la célébration de la venue du Christ. Ce terme est employé généralement pour désigner l’attente joyeuse correspondant aux préparatifs de ce moment de réjouissance et marque le début de l’année liturgique qui commence le quatrième dimanche qui précède Noël.

 

L’Avent dans la bible

Cette période qui dure un peu moins d’un mois marque l’attente des festivités reliées à la célébration de la venue de Jésus au monde. Elle marque le triple avènement du Christ dont sa naissance à Bethléem, dans le passé, sa venue dans les cœurs de tout temps et son retour glorieux. Dieu a annoncé aux Hébreux l’arrivée d’un sauveur, ce fut une longue attente (Isaïe 11, 1-10). Ensuite, l’Enfant Jésus fut conçu et attendu selon l’annonce de l’ange Gabriel qui est apparu à Marie (Luc 1, 26-38). La venue du fils de Dieu est imminente lorsque Jean Baptiste, le fils d’Elizabeth, un cousin de Jésus appelait ses prochains à la conversion dans Marc 1, 1-8 ou Jean 1, 19-28. Les fidèles chrétiens louent effectivement la naissance du petit Jésus à Bethléem à Noël, selon les récits annoncés par les prophètes de l’Ancien Testament. Ils attendent avec espérance que la promesse divine s’accomplisse qui est son retour dans la gloire. 

 

La signification de l’Avent 

Pendant l’Avent, nous nous apprêtons à préparer Noël. Les soirs nous invitent à apprécier les rues qui brillent de mille feux. Tandis que les journées nous proposent les marchés de Noël qui nous plongent dans une ambiance festive et mettent en avant les spécialités locales. Il est toujours agréable de visiter les boutiques pour trouver les cadeaux et les plus beaux habits de Noël. Si l’on ne se servait à l’époque du calendrier de l’Avent que pour y inscrire des phrases de l’Évangile, nous pouvons constater actuellement que diverses innovations ont été depuis apportées. Cela à l’image des calendriers sous différentes formes ou les nouvelles surprises qu’ils renferment. La date du 25 décembre nous renvoie à retracer la nativité avec l’installation d’une crèche pour accueillir le petit Jésus la nuit du 24 décembre. D’autres symboles de l’Avent perdurent encore selon les régions. En Alsace, en Allemagne et pour la majorité des pays nordiques, il est par exemple de coutume d’allumer une bougie chaque dimanche de ces 4 semaines. Elles sont à déposer sur la couronne de l’Avent (faite de branches de sapin et de ruban rouge et parée de pommes de pin, de houx, de laurier et quelques fois de gui).