Venez divin messie, un chant du temps de l'Avent

La chanson “Venez divin Messie" fait partie des chants de Noël incontournables. Chantonné par petits et grands, dans les églises, les spectacles de fêtes de fin d’année et diffusée un peu partout où l’on se rend, elle est incontestablement une des plus belles chansons de Noël françaises. Tout comme “Minuit Chrétien”, “Douce nuit, sainte nuit” ou encore “Les Anges dans nos campagnes”, elle fait partie des cantiques cultes et intemporels.

Toutefois, les paroles de ce chant traditionnel et même sa composition peuvent porter à confusion. En effet, on distingue deux versions de la chanson écrites à deux époques différentes. On ne connaît pas non plus les origines de la mélodie de ce chant de Noël

Cependant, tous ces éléments n’ont pas empêché à la chanson “Venez divin Messie” de devenir populaire et se répandre aux quatre coins du monde : on compte désormais des dizaines de traductions. Focus sur cette chanson de Noël qui clame la venue du seigneur Jésus, notre Sauveur.

 

Venez divin Messie : les origines de la chanson

“Venez divin Messie” est un chant religieux bien connu. Les chrétiens le chantent durant les messes qui se déroulent avant Noël. Ce cantique évoque l’attente du peuple Israélien juste avant la naissance de l’enfant Jésus.

 

La version originale de Venez divin Messie

Sachez qu’il existe deux versions différentes concernant les paroles de la chanson de Noël apparue au XVIIᵉ siècle. La version originale a vu le jour dans les années 1740. Elle a été écrite par l’abbé Simon-Joseph Pellegrin (1663-1745). Ce dernier est un Dominicain et un prêtre jésuite originaire de Marseille.

 

Qui est Simon-Joseph Pellegrin ?

Pour la petite histoire, Simon-Joseph Pellegrin est le fils d'un conseiller membre du présidial (un tribunal de Justice de l’époque) dans la ville de Marseille. Il passe une partie de sa vie de religieux en mer, en tant qu’aumônier. 

En 1703, il revient en France et s’installe à Paris. À travers ses qualités de poète, de librettiste et de dramaturge, il se met à écrire ses propres oeuvres : des poèmes pour commencer. Par ailleurs, son talent de créateur lui permet d’obtenir le prix de l'Académie française en 1704.

 

La mélodie de la chanson “Venez divin Messie”

À ses débuts, les paroles sont accompagnées de la mélodie “Laissez paître vos bêtes” anciennement utilisée par Marc-Antoine Charpentier dans sa Messe de Minuit le jour de Noël. Cette partition est antérieure au texte puisqu’elle est apparue deux cents ans avant la chanson. Elle raconte l’histoire des bergers qui doivent abandonner leurs troupeaux afin de chanter une louange à la naissance de Jésus

Il faut savoir que Marc-Antoine Charpentier (1643 - 1704) est un compositeur et un chanteur Français du XVIIᵉ siècle. Ses compositions sont connues pour transmettre une émotion intense à ceux qui les écoutent. De plus, il a toujours orienté ces réalisations au service de la liturgie. Un fervent mélomane qui s’est grandement penché sur les paroles de “Venez divin Messie” !

Sa carrière de compositeur débute en dehors des frontières de la France, en Italie. Durant cette époque, ses créations sont inspirées, voire influencées, par les grands compositeurs italiens tels que Domenico Mazzochi ou encore Giacomo Carissimi. C’est un air qui se fait entendre dans ses propres compositions, même lorsqu’il arrive en France.

 

La version moderne de “Venez divin Messie”

La version du cantique “Venez divin Messie” est bien différente de la première interprétation. Les paroles ont été revisitées par le Père Aimon-Marie Roguet et le Père Louis Barjon. C’était au XXᵉ siècle, ce qui fait à peu près 200 ans après la version originale de la chanson. 

Il est important de savoir que cette décision de changer les textes de “Venez divin Messie” résulte des conformités suite au concile œcuménique du Vatican II en 1965. Dans tous les cas, l'idée de base de la chanson de Noël reste, celle de l’appel à Jésus Christ ajoutée à la paix dans le monde.

On distingue également une autre déclinaison, depuis l’année 2000, par Yves Kéler, un pasteur d'Église dans l’Alsace et la Lorraine. En gros, les paroles ne changent pas vraiment. Cependant, il n’y a plus de vouvoiement dans le texte. Le langage est plus familier et fait recours au tutoiement.

 

Qui est Aimon-Marie Roguet ?

Aimon-Marie Roguet (1906 - 1991) est un prêtre dominicain. Il faut savoir qu’il est diplômé en philosophie et en théologie. Roguet a beaucoup travaillé dans les médias. Il a oeuvré à Paris et a dirigé en partie le Centre de pastorale liturgique entre 1944 et 1964. 

Avant cela, il travaillait à la radio en concevant des émissions catholiques comme des messes du dimanche à diffuser à l’antenne. C’était de 1935 à 1944). Il a aussi été directeur de la revue “La Maison Dieu”.

En plus d’avoir révisité le texte de “Venez divin Messie”, le Père Aimon-Marie Roguet a écrit un peu plus d’une centaine d’oeuvres, toujours dans le cadre de la religion, la foi, la théologie et la philosophie. D’ailleurs, ses écrits sont traduits dans plusieurs langues. Parmi ses ouvrages, on peut citer les titres “Question d’aujourd’hui et de toujours”, “Table ouverte, la messe d'aujourd'hui”, “La musique sacrée”, “Savez-vous communier ?”, et bien d’autres.

Par ailleurs, Aimon-Marie Roguet a également rédigé des ouvrages qui renferment des homélies. Il s’agit de petites prières prononcées durant la messe, juste après l’Évangile. Les homélies publiées l’homme de l’Église sont adaptées à chaque événement religieux tel que le mariage, le baptême, les funérailles, etc.

 

Qui est Louis Barjon ?

D’un autre côté, Louis Barjon (1901 - 1986) a aussi participé aux modifications des textes de la version originale de “Venez divin Messie” avec Aimon-Marie Roguet. Sachez que ce père jésuite a aussi été un chroniqueur de littérature à la revue Les études tenues par Aimon-Marie Roguet. En plus de cela, il était professeur de littérature contemporaine à l'Institut catholique de Paris en 1959. 

Il y a environ une quarantaine d’ouvrages qui ont été écrits par le Père Louis Barjon. Parmi ceux-ci, on trouve les textes intitulés “Le Combat de Pierre Teilhard de Chardin”, “La chanson d'aujourd'hui”, “Gide et Saint-Exupéry, dialogue des deux ferveurs” ou encore “Souverain Seigneur et Père”.

 

La mélodie de la seconde version de “Venez divin Messie” 

Par ailleurs, la version moderne de “Venez divin Messie” garde la même mélodie que l’originale. Elle se joue aussi sur l’air de “Laissez paître vos bêtes”. Toutefois, les chorales et les chanteurs particuliers peuvent aussi la personnaliser et la chanter à leur façon. 

Ainsi, il n’est pas rare d’entendre différentes interprétations chantées en chœurs ou bien accompagnées d’un orgue, par exemple. Comme quoi, il est bel et bien un chant polyphonique.

 

 

Les paroles de la chanson “Venez divin Messie”

Les paroles de la version originale de“Venez divin Messie”

Venez divin Messie

Sauvez nos jours infortunés,

Venez source de Vie

Venez, venez, venez !

 

  1. Ah ! Descendez, hâtez vos pas ;

Sauvez les hommes du trépas,

Secourez-nous, ne tardez pas.

Dans une peine extrême,

Gémissent nos cœurs affligés.

Venez Bonté Suprême,

Venez, venez, venez !

 

  1. Ah ! Désarmez votre courroux,

Nous soupirons à vos genoux,

Seigneur nous n'espérons qu'en vous,

Pour nous livrer la guerre

Tous les enfers sont déchaînés ;

Descendez sur la terre

Venez, venez, venez !

 

  1. Que nos soupirs soient entendus,

Les biens que nous avons perdus

Ne nous seront-ils point rendus ?

Voyez couler nos larmes ;

Grand Dieu, si vous nous pardonnez

Nous n'aurons plus d'alarmes,

Venez, venez, venez !

 

  1. Si vous venez en ces bas-lieux,

Nous vous verrons victorieux,

Fermer l'enfer, ouvrir les cieux .

Nous l'espérons sans cesse,

Les cieux nous furent destinés,

Tenez votre promesse,

Venez, venez, venez !

 

  1. Ah ! Puissions-nous chanter un jour

Dans votre bienheureuse cour,

Et votre gloire et votre amour !

C'est là l'heureux présage

De ceux que vous prédestinez,

Donnez-nous en un gage,

Venez, venez, venez !

 

Les paroles de la version moderne de “Venez divin Messie”

Venez divin Messie

Nous rendre espoir et nous sauver !

Vous êtes notre vie !

Venez, venez, venez !

 

  1. Ô Fils de Dieu, ne tardez pas,

Par votre Corps donnez la joie

À notre monde en désarroi.

Redites-nous encore

De quel amour vous nous aimez ;

Tant d'hommes vous ignorent !

Venez, venez, venez !

 

  1. À Bethléem, les cieux chantaient,

Que le meilleur de vos bienfaits

C'était le don de votre paix.

Le monde la dédaigne :

Partout les cœurs sont divisés !

Qu'arrive votre règne !

Venez, venez, venez !

 

  1. Vous êtes né pour les pécheurs,

Que votre grâce, ô Dieu Sauveur,

Dissipe en nous la nuit, la peur !

Seigneur que votre enfance

Nous fasse vivre en la clarté,

Soyez la délivrance,

Venez, venez, venez !

 

  1. Quand vous viendrez au dernier jour

Juger le monde sur l'amour,

Que nous veillons pour ce retour !

Que votre main nous prenne

Dans le Royaume des sauvés !

Que meure enfin la haine,

Venez, venez, venez !

 

Venez divin Messie : une chanson de l’Avent

“Venez divin Messie” est une chanson traditionnelle bien connue et adoptée dans les paroisses. Il s’agit d’un incontournable de la messe de minuit pour Noël. Les choristes ne peuvent s’en passer durant cette période de l’année. 

Les paroles de la chanson parlent de la période de l’Avent. Avant que la vierge marie ne mette au monde le Sauveur. Tout comme la mélodie de “Laissez paître vos bêtes”. Ce n’est pas un hasard !

À titre d’information, l'Avent est une période importante dans la religion chrétienne. Elle dure quatre semaines avant Noël. Pendant tout ce temps, les chrétiens se préparent spirituellement à l'arrivée de l'enfant Jésus. Ainsi, l’Avent est une période pendant laquelle on fait le jeûne, la prière et l’aumône.

Actuellement, les interprétations de la chanson ont bien évolué. Il en existe plusieurs. Puis, vous trouverez plusieurs réalisations de “Venez divin Messie” dans différents styles musicaux. 

Ainsi, ne soyez pas étonnés de découvrir des versions instrumentales, certaines chantées en chœur, d’autres fredonnées par les petits chanteurs des paroisses, ou bien réalisées par un ensemble vocal. Bref, de quoi “décliner” ce chant d’Avent et de Noël aux goûts de chacun !