Un repas de Noël pour les gourmands

Parmi les incontournables de la fête de Noël figure le repas traditionnel qui est aussi un moment très attendu par l’ensemble des proches. Comme les décorations lumineuses qui scintillent de partout pour rehausser la féérie de cette fête, notre table brille de mille saveurs pour le bonheur des plus fins gourmets. Retrouvez les meilleures recettes de Noël pour épater vos convives ! 

Le repas de Noël, c’est l’occasion de partager un repas copieux en famille autour d’une table de Noël soigneusement décorée. La cuisine préparée pour le 25 décembre se distingue par la préparation d’aliments exquis, fins et luxueux. Découvrez toutes nos idées de recettes faciles pour enchanter vos repas de fête grâce à un menu de Noël délicieux. 

 

Quelques idées pour l’apéritif 

Avant l’entrée, il est de coutume de déboucher une bouteille de champagne pour faire pétiller l’apéritif du repas du 25 décembre. Il vous servira de mise en bouche pour inviter tous les convives à se mettre à l’aise en ce jour du réveillon de Noël. 

Comme la célébration est également le moment idéal pour un petit discours d’introduction, votre repas de Noël débutera par des toasts festifs dont les ingrédients principaux seront de la terrine de foie gras et son chutney. Ce produit raffiné, qu’aucune spécialité culinaire française en l’occurrence ne peut omettre, sera tout autant divin s’il est poêlé.

 

Prévoyez une entrée festive !

Pour ce qui est de l’entrée, on sert souvent des verrines avocat et saumon fumé, c’est frais et raffiné. Sinon pourquoi ne pas réaliser un tartare de saumon et fromage frais ?

Vos assiettes de fruit de mer se composeront souvent d’huîtres que vous pourrez réaliser en Rockefeller. Cela ne vous empêchera cependant pas de concocter du homard, du saumon ou encore des Saint-Jacques à servir en entrées froides ou chaudes selon vos envies. 

Vous pouvez aussi opter pour des entrées qui sont travaillées avec du boudin blanc, une tradition ancrée dans ce festin depuis le XVIIIe siècle. 

 

Quel plat principal choisir ?

Par respect pour la tradition, votre plat principal fera honneur à vos invités avec la célèbre dinde de Noël, l’oie ou le chapon. L’un comme l’autre sauront mettre en émoi les papilles gustatives les plus exigeantes. La volaille pourra être servie en rôtie, en croûte, farcie, pochée, en cocotte ou en sauce. 

Toutefois, le choix de cette viande dépendra de vos préférences en matière de goûts et surtout du nombre de vos invités. Dans tous les cas, il sera nécessaire de conserver sa tendresse en l’arrosant constamment de jus et en la cuisant lentement. L’objectif sera pour vous d’obtenir une chaire tendre et moelleuse. 

Au final, si vous voulez la savourer farcie, n’oubliez pas d’élever le plaisir avec des épices, des fruits secs et des champignons, mais toujours avec modération pour garder une délicieuse légèreté. Pour faire plus simple, faites le choix de la dinde farcie aux marrons qui n’a rien perdu de sa saveur. Et accompagnez-la de pommes de terre ou d’une délicieuse purée de patates douces.

 

Comment choisir le dessert de Noël ?

La traditionnelle bûche de Noël nous vient à l’esprit dès qu’il est question de dessert pour les fêtes de Noël. Cette invention pâtissière est née d’anciennes croyances qui voulaient que l’on fasse brûler une bûche de bois dans la cheminée pour s’assurer de bonnes récoltes. 

Pour les chrétiens provençaux, on se doit de proposer 13 desserts représentant les 12 apôtres et Jésus. Ces desserts se composent de : la pompe à l’huile, traditionnel pain parfumé de zestes d’agrumes. Mais aussi de pâtisseries et de confiseries locales, de nougat, de marrons glacés et de fruits sous toutes leurs formes (frais, confits, secs et en pâte). Un vrai délice ! 

En Alsace on retrouve une pâtisserie qui remonte aux temps anciens. Cette région présente les Christolles qui se déclinent sous des thèmes et des emblèmes de Noël différents tels que le nouveau-né, l’étoile, le sapin, le croissant de lune ou la croix. Il y a aussi le Mannelle sous forme de bretzel. Pour rendre hommage au Père Noël, le rituel d’offrir du pain d’épices comme dessert à la Saint-Nicolas reste une coutume qui n’a rien perdu de son charme.