Être l’assistant du Père Noël n’est pas de tout repos !

Bien que son nom soit majoritairement sur toutes les lèvres à l’approche des festivités, d’autres personnages associés au Père Noël ont également participé à l’écriture de son histoire. 

Suivant leur notoriété, nous avons donc en tête de liste ses ouvriers, les gentils petits lutins, viennent ensuite les rennes du Père Noël qui constituent son l’attelage volant, et enfin l’actrice la plus mystérieuse de tous les récits, la Mère Noël. 

On parle peu de ces individus, surtout de cette dernière. Voici donc à travers les quelques lignes qui suivent, de brèves descriptions du staff de l’homme au bonnet rouge.

 

Les lutins de Noël

Selon les contes et légendes, la partie productive de l’atelier serait assurée par des petits êtres féeriques habitant le Nord. En effet, les lutins du Père Noël sont reconnus autant pour leur dévouement au travail que leur espièglerie. 

Ces petits farceurs travailleraient toute l’année dans la grande usine aux jouets pour assurer toutes les commandes. Cette petite main-d’œuvre s’assure de confectionner et d’étiqueter chaque cadeau pour que le patron puisse les livrer au bon endroit pendant la soirée du 24 décembre. 

D’autres histoires racontent aussi qu’ils étaient également responsables de l’entretien du traineau magique ainsi que du bon soin des rennes. Enfin, ces petites fées aux oreilles pointues surveilleraient aussi constamment chaque enfant pour ensuite faire leur rapport au Père Noël.

 

Les rennes du traîneau du Père Noël 

Comme le Père Noël n’avait que le soir de la veille pour faire ses livraisons, il lui a donc fallu trouver un moyen de transport rapide. Neuf rennes magiques ont donc constitué l’attelage du traîneau volant. 

Les nuits hivernales étant fréquemment très rudes, surtout en altitude, le Père Noël a donc eu recours à un équipage très particulier : 

  • Tornade pour la rapidité ; 
  • Tonnerre pour la force ;
  • Furie pour la puissance. 

 

Les suivants, quant à eux ont été engagés pour le caractère plus spécial : 

  • Fringant pour sa beauté ;
  • Danseur pour la grâce ; 
  • Cupidon pour la délicatesse ; 
  • Comète pour le bonheur qu’il apporte aux enfants ; 
  • Éclair, celui qui apporte la lumière.

 

Quant au plus jeune, Rudolph, il qui a été placé en tête du convoi pour son célèbre nez rouge brillant. Ce dernier est plus connu des enfants, car les contes lui ont attribué une particularité plus étonnante qui est de guider le reste du groupe dans des conditions de vol difficiles.

 

La Mère Noël

Souvent oubliée des chansons et autres contes pour enfant, l’épouse du Père Noël a elle aussi contribué de près à la conservation du mythe. Le bienfaiteur des enfants l’aurait rencontré lors d’une livraison de cadeau et lui aurait proposé de venir vivre au village avec lui et ses lutins. 

Elle aurait eu comme première fonction de prendre soin des lutins, mais aurait également voulu apporter son aide pour la distribution des cadeaux. 

Si l’on a associé le Père Noël à Saint Nicolas, la Mère Noël, quant à elle a également eu des personnages qui l’ont représenté durant de nombreuses époques. Nous pouvons citer par exemple Sainte Catherine pour les Espagnols ou encore tante Arie, bonne fée de Franche-Comté.