Noël Blanc : quelles sont les origines de ce chant de Noël ?

Incontournable des comptines de Noël, “Noël Blanc” est un chant de Noël que parents et enfants apprécient chanter ensemble à l’approche du 25 décembre, surtout au moment de décorer le sapin de Noël et la maison. D’où vient-elle ? Voici son histoire.

 

La petite histoire du Noël Blanc :

“Noël Blanc” ou “White Christmas”, est une chanson de Noël d’origine américaine puisqu’elle a été écrite au début des années 1940 par le compositeur américain, Irving Berlin. Sa première version a été enregistrée au départ par le chanteur Bing Crosby en compagnie de John Scott Trotter Orchestra et des Ken Darby Singers. 

Avec le temps, de nombreux artistes l’ont repris pour l’adapter à leur époque. Elle a aussi été interprétée dans plusieurs langues dont le “Noël Blanc” français que nous connaissons par cœur.

Ses paroles, ainsi que ses mélodies respirent la nostalgie et évoquent le souvenir d’un Noël d’enfance. Ce Noël où, les membres de la famille réunis, décorent ensemble l’incontournable sapin de Noël avec des ornements habituellement rangés dans le grenier et que l’on ne sort qu’une fois tous les ans. Parmi lesquels nous retrouvons : les guirlandes de Noël, les paillettes, les boules et bien sûr, les fameux flocons de neige qui symbolisent le Noël Blanc.

 

 

Les paroles du Noël Blanc :

Envie d’apprendre cette chanson de Noël vous aussi ? Voici ses paroles :

 

Refrain :

Oh ! Quand j'entends chanter Noël

J'aime revoir mes joies d'enfant

Le sapin scintillant, la neige d'argent

Noël mon beau rêve blanc

 

Oh ! Quand j'entends sonner au ciel

L'heure où le bon vieillard descend

Je revois tes yeux clairs, Maman

Et je songe à d'autres Noëls blancs

 

La nuit est pleine de chants joyeux

Le bois craque dans le feu

La table est déjà garnie

Tout est prêt pour mes amis

Et j'attends l'heure où ils vont venir

En écoutant tous mes souvenirs

 

Je revois tes yeux clairs, Maman

Et je songe à d'autres Noëls blancs