Origines et traditions de Noël en France

Dès le 1er décembre, c’est l’effervescence pour préparer la fête de Noël et les fêtes de fin d'année en général. Entre la recherche de l'idée cadeau de Noël, la décoration de la maison et le repas, il ne faut pas oublier les traditions qui donnent toute cette magie au 24 et au 25 décembre. D’ailleurs, quelle est l’origine de Noël ? Pourquoi offre-t-on des présents à ceux que nous aimons ? D’où viennent les branches de gui, les guirlandes et autres décorations de Noël ? Avant que cette date ne célèbre la Nativité, elle possédait de nombreuses origines païennes, qui ont donné naissance aux us et coutumes que nous connaissons aujourd’hui et l'aspect traditionnel que nous aimons tant. 

❆ IDÉE CADEAU NOËL ❆

Sous main photo
Sous main photo 14.90€
Voir le produit Ocadeau
Trousse photo
Trousse photo 14.90€
Voir le produit Ocadeau
star Tapis de souris photo
Tapis de souris photo 10.90€
Boule à neige photo
Boule à neige photo 13.90€
Voir le produit Ocadeau
Fausse une journal
Fausse une journal 16.90€
Voir le produit Ocadeau
Cadre ardoise
Cadre ardoise 21.90€
Voir le produit Ocadeau
star Coussin personnalisé photo
Coussin personnalisé photo 16.90€
Photo sur toile
Photo sur toile 12.90€
Voir le produit Ocadeau
Tableau pele mele
Tableau pele mele 19.90€
Voir le produit Ocadeau
Coffret flasque alcool
Coffret flasque alcool 32.90€
Voir le produit Ocadeau

Les origines païennes de la fête de Noël

 

L’origine de Noël date de bien avant la naissance de Jésus-Christ. A cette époque lointaine, la fin du mois de décembre correspond à plusieurs fêtes païennes, associées au solstice d’hiver. De ces célébrations ont découlé des traditions encore présentes de nos jours.  

 

Origine païenne

Une des toutes premières origines de la fête de Noël est sans aucun doute le solstice d’hiver. Plusieurs siècles avant la naissance de Jésus, les hommes célébraient le début de l’hiver le 21 décembre. Ce phénomène permit de faire apparaître de nombreux évènements et croyances, associés à la fécondité et à la renaissance.  

 

Les Saturnales

Fêtes datant de l'époque romaine, elles se déroulaient entre le 17 et le 24 décembre. Les Saturnales sont donc également liées au solstice d’hiver et elles célébraient le dieu Saturne (Kronos, pour les grecs). Il s’agissait d’une fête populaire, qui permettait aux barrières sociales de disparaître, le temps des réjouissances. Lors de ces fêtes, les peuples organisaient de grands repas, portaient des guirlandes autour de leur cou et s'offraient des cadeaux. Leurs maisons étaient également décorées avec du houx, du gui et du lierre. De nombreuses us et coutumes qui perdurent encore aujourd’hui.

 

Sol Invictus

Divinité solaire de la culture romaine, Sol Invictus signifie « Soleil invaincu ». Prolongement des Saturnales, « le jour de la naissance du soleil » est fêté le 25 décembre, dès 274 et correspond au moment de naître de la divinité Mithra. A l’époque, cette date tombait le jour du solstice d’hiver. Cette célébration a été instaurée par Aurélien, afin d’unifier le peuple autour d’un culte commun.

 

Les origines chrétiennes de la fête de Noël  

 

Pendant plus de trois siècles, les chrétiens ne fêtaient pas Noël. A partir du 4ème siècle, ces derniers veulent célébrer la naissance de Jésus et en 354, le pape Libère instaure à Rome la date du 25 décembre et célèbre Noël avec les chrétiens dans la basilique du Vatican. Afin de participer à la christianisation de l’Occident et de concurrencer les célébrations païennes, la naissance de Jésus est fixée au 25 décembre. Les références bibliques permettent d’appuyer ce choix, en considérant le Christ comme un « nouveau soleil » irradiant le monde. Au fil des années, la fête de Noël prend de plus en plus d’ampleur. Elle s’étend de la Gaulle jusqu’en Orient. En 425, Théodose II d’Orient – définie officiellement les célébrations du 25 décembre. En 506, Noël devient une fête de précepte pour tous les chrétiens et en 529, un jour férié. La fête de Noël a beaucoup évolué au cours des siècles. Au 19ème siècle, elle commence à se détacher de l’image religieuse. Elle devient une célébration beaucoup plus familiale, notamment grâce au Père Noël et son image de bonhomme sympathique qui apporte des présents aux enfants. Aujourd’hui, les catholiques possèdent encore de nombreuses coutumes religieuses. Ils réalisent une crèche de Noël, représentant la scène de la Nativité qui eu lieu à Bethleem, sous leur sapin ou sur une table. La veille de Noël, ils participent à la « messe de minuit », ainsi que le jour de Noël, afin de célébrer la naissance de l'enfant Jésus accompagné des rois mages. S'en suivra également l'épiphanie au mois de janvier, une véritable fête traditionnelle féérique pour les espagnols portant sur les rois mages et le partage. 

 

Traditions et coutumes de Noël

 

Dès le 4ème siècle, les préparations de la fête de la nativité commencent le 1er décembre. C’est ce que l’on appelle l’Avent. Très importante pour les chrétiens, cette fête voit se développer de nombreuses traditions, dont les us et coutumes varient en fonction des régions. Il existe également plusieurs symboles, qui définissent les fêtes de Noël, aujourd’hui encore.

 

Les célébrations de la fête de Noël

Les préparations pour Noël (ou Christmas pour les anglais) commencent dès le 1er décembre avec le calendrier de l’Avent. La maison s’imprègne de cette atmosphère festive et de lumière grâce aux décorations de Noël. En effet, on accroche plein de boules, des guirlandes multicolores en forme de Joyeux Noël ainsi que des guirlandes lumineuses au sapin de Noël, décoré au son des sifflotements des chants de Noël comme "Mon Beau Sapin". La musique de Noël est d’ailleurs très présente à cette période de l’année. Du célèbre 'Petit Papa Noël' à 'Vive le Vent', tout le monde revoit ses classiques. Les rues s’imprègnent aussi de l’esprit de Noël. Elles sont décorées de guirlandes et de sapin, et tout le monde se pressent pour découvrir les illuminations. Chaque ville organise son propre marché de Noël, un lieu idéal pour trouver des idées cadeaux jusqu'au jour tant attendu du réveillon et la magie de Noël qui l'accompagne. Aujourd’hui, les célébrations de Noël sont davantage culturelles, laïques et liées à la famille. La messe de minuit, la crèche au pied du sapin et les autres coutumes religieuses sont des traditions beaucoup plus respectées dans les familles chrétiennes. Mais on a la chance de fêter Noël plusieurs fois par an : en famille, entre amis, ou encore à l'arbre de Noël de son entreprise (il faudra juste faire attention à ne pas trop manger de bûche de Noël, hein ?). Les vacances de Noël permettent aux familles de se retrouver, afin de fêter ensemble les fêtes de fin d’année dans un esprit de joie. C’est l’occasion pour eux de pratiquer de nombreuses activités de saison, comme le patin à glace ou de faire une bataille de boules de neige pendant les vacances de Noël qui prendront malheureusement fin après le nouvel an. 

 

Le Père Noël et les cadeaux

Le Père Noël est sans aucun doute le symbole le plus emblématique de Noël pour les enfants. C’est un vieux bonhomme, vêtu d’un costume rouge et de grande botte, portant une longue barbe blanche et possédant un énorme sac rempli de jouets. Accompagné de son traîneau et de ses rennes, il dépose des cadeaux aux enfants la nuit du 24 au 25 décembre, sous le sapin de Noël. Les cadeaux de Noël sont offerts aux enfants et à la famille la veille de Noël. Les parents racontent aux enfants qu’ils sont apportés par le Père Noël. Ce dernier passe par la cheminée et dépose les présents au pied du sapin, pour les enfants qui ont été sages durant l’année écoulée. Tandis qu’aujourd’hui les cadeaux de Noël ont une connotation relativement négative, car dénonçant la société de consommation, ils sont à l’origine des rituels de générosité. Au cours du temps, la fête de Noël a grandement évolué. D’abord issue de célébrations païennes, la religion chrétienne l’a grandement enrichie. L’arrivée du Père Noël a contribué à donner l’image d’une fête familiale. Ce sont toutes ces origines, ces traditions et ces coutumes qui ont permis de créer la fête de Noël que nous célébrons chaque année.

 

Nos conseils pour réussir ses fêtes de Noël

 

Pour célébrer dignement Noël en famille, les idées ne manquent pas ! Commencez les festivités en décorerant votre maison du sol au plafond aux couleurs de la fête : rouge et blanc pour le Père Noël, un peu de vert pour le sapin, et bien sûr de l'or et de l'argent pour le côté festif. Et n'oubliez pas la couronne de houx sur votre porte pour souhaiter la bienvenue à vos invités le soir du réveillon. Pour éviter toute mauvaise surprise, éviter les bougies pour décorer votre sapin (on n'est plus au temps de votre grand-mère) et préparer bien à l'avance votre liste de courses pour le repas de Noël. Un bon dîner, c'est aussi la clé pour un réveillon dont tous vos proches se rappelleront. Pain d'épices, gâteaux, dinde, fois gras, huitres, champagne, les mets ne manqueront pas de ravir vos invités. Laissez vos enfants faire l'animation avec un petit spectacle de Noël improvisé dans lequel les chansons iront bon train : encore le meilleur moyen pour qu'ils attendent minuit sans trop broncher et qu'ils vous laissent un peu en paix entre adultes, et oublient leur mère. A l'arrivée du Père Noël et de ses chers lutins, faites en sorte de bien garder la surprise. N'oubliez pas non plus de faire plaisir aux petits comme aux grands en glissant des friandises dans leur chaussette de Noël, afin qu'ils les dégustent le jour du réveillon ou autour d'un bon chocolat chaud. 

 

Voici une liste de conseils pour faire plaisir à vos proches et célébrer au mieux la fête la plus célébre au monde :

  • Trouver des Idées de Cadeaux de Noël
  • Les asctuces pour acheter un cadeau de Noël
  • L'art d'offrir un cadeau de Noël