Le Drôle de Noël de Scrooge : un film de Noël en capture 3D

Le Drôle de Noël de Scrooge est un des meilleurs films de Noël jamais réalisé. L’histoire ainsi que la réalisation du film sont époustouflantes. À l’origine de ce récit plein de frayeur, de personnages fantastiques et de morale, on trouve Charles Dickens, un romancier qui a vécu durant l’époque victorienne. Ses œuvres ont connu un franc succès aux États-Unis et en Angleterre. 

En 2009, Le Drôle de Noël de Scrooge sort au cinéma. Sur le tapis rouge, on aperçoit réalisateur Robert Zemeckis ainsi que les comédiens Jim Carrey, Cary Elwes et Gary Oldman, entre autres. Par ailleurs, saviez-vous qu’à travers son ambiance sombre et remplie d’épouvante, ce film est interdit aux moins de 12 ans ? Découvrez un peu plus sur ce film culte de Noël.

 

Que raconte le film “Le Drôle de Noël de Scrooge” ?

Sorti en 2009, Le Drôle de Noël de Scrooge, ou “A Christmas Carol”, de son titre original, raconte une histoire qui se déroule en 1843. Au centre du récit, on rencontre Ebenezer Scrooge, un vieux marchand qui habite à Londres. 

Il est connu pour sa grande avarice et comme étant un misérable “grippe-sou”. Solitaire et sans cœur, il malmène son pauvre employé, Bob Cratchit et son joyeux neveu, Fred Holywell. D’ailleurs, la mort de Jacob Marley, son associé ne le chagrinera pas plus que ça.

Par ailleurs, ce vieil usurier ne porte pas vraiment dans son cœur les fêtes de Noël. Pour preuve, il a toujours refusé l’invitation de son neveu à venir au dîner de Noël en famille. Il rejette aussi l’idée que l’on puisse faire un don de charité pour les fêtes de fin d’année. D’ailleurs, la joie et le partage qui affluent à cette période de l’année ne l’ont jamais enchanté et représentent tout le contraire de ses principes.

Pourtant, la vie de ce vieillard aigri va être bouleversée à partir de ce Noël 1843, plus précisément la veille de Noël de cette année-là. Ce soir-là, en rentrant chez lui, Ebenezer Scrooge va avoir des hallucinations bizarres. Il reçoit la terrifiante visite du fantôme de son défunt associé, Jacob Marley. 

Ce dernier est venu lui demander de se repentir de ses mauvais agissements. En même temps, le spectre le prévient aussi qu’il va recevoir la visite de trois Esprits de Noël : le passé, le présent et le futur. Ceux-ci vont réveiller des traumatismes passés ainsi que du chagrin et de la déception enfouis à travers les visions que lui montrent ces Esprits.

 

 

En connaître un peu plus sur l’équipe de tournage du film

Robert Zemeckis, le réalisateur du film

Robert Lee Zemeckis est originaire de Chicago. Pendant ses études dans le cinéma, à Université de l’Illinois, il décroche l'Oscar du Meilleur film d'étudiant à travers le film “The Field” qu’il a écrit, réalisé et produit. Il devient alors : réalisateur, scénariste et producteur à la fois.

Le Drôle de Noël de Scrooge est le troisième long-métrage que Zemeckis réalise en performance capture. Il s’agit d’une technique issue de la motion capture

En gros, cette technologie capture les performances et les mouvements des acteurs afin de les insérer dans des personnages virtuels. Cette dernière tâche est attribuée à l’équipe post-production qui travaille sur les plans filmés. Par ailleurs, il faut savoir que le réalisateur Robert Zemeckis travaille aussi pour le studio Image Movers Digital qui met à l’honneur la motion capture.

 

Jim Carrey, un des acteurs principaux du film

Jim Carrey est un acteur bien connu du cinéma fantastique et drôle. L’homme de scène a commencé à être révélé au grand public en 1994 grâce aux succès des films de comédie comme “Ace Ventura, détective chiens et chats”, “Dumb and Dumber” et “The Mask” dans lesquels il a joué. 

D’ailleurs, Jim Carrey est connu à travers ses mimiques et ses expressions ainsi que l'interprétation de personnages délurés tels que le Grinch, le comte Olaf dans “Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire”. D’ailleurs, l’acteur a aussi été aperçu dans des films dramatiques comme “Kick Ass 2” et “The Bad Batch”.

En jouant dans Le Drôle de Noël de Scrooge, l’acteur a incarné de plusieurs personnages à la fois, huit en tout. Cela représente de nombreuses heures de travail rien que pour différencier leurs voix.

 

Quelques anecdotes sur “Le Drôle de Noël de Scrooge”

Un film inspiré d’un livre

Le Drôle de Noël de Scrooge est un récit inspiré du conte “Un chant de Noël” écrit par Charles Dickens (1821 - 1870). Cette oeuvre a été publiée en décembre 1843. “A Christmas Carol” dans sa version originale a influencé de nombreuses générations dans les pays anglo-saxons dont celle de Robert Zemeckis. 

D’ailleurs, ce dernier a adapté l’histoire au cinéma. En tout cas, cela n’a pas représenté une grande difficulté pour lui puisque le récit est “visuel et cinématographique”, selon ses dires. En outre, le texte dense, drôle et l’univers sombre et effrayant décrit dans l’histoire a grandement inspiré le réalisateur.

 

Un film déconseillé aux plus jeunes

Sachez également que le long métrage est interdit aux enfants de moins de 12 ans. L’univers glauque, effrayant et sombre ne sont pas adaptés aux tout petits. 

Heureusement, le studio Walt Disney a conçu spécialement un dessin animé équivalent de Le Drôle de Noël de Scrooge. Il s’intitule “Le Noël de Mickey”. Il s’agit d’une version destinée aux moins de 12 ans. Celle-ci est toujours basée sur le conte de Dickens.

 

Un film qui donne des leçons de vie

Scrooge est un personnage méchant, misanthrope. Il incarne même la laideur aux yeux des hommes. Pour changer ses mauvaises manières, il doit subir des coups. Pour Scrooge, ce sont les apparitions des trois fantômes qui le mènent vers le droit chemin. 

Le Drôle de Noël de Scrooge nous prouve aussi qu’il faut se repentir pour pouvoir changer. En outre, il est aussi important de comprendre et d’accepter son vécu, son présent pour pouvoir améliorer sa vie future.

Le long-métrage évoque la pauvreté, l’altruisme, le partage et la charité. Mais aussi, l’avarice, l’égoïsme et la cupidité. Ce sont des caractères qui mènent souvent à la solitude. Il montre du doigt les différences dans la société et l’injustice. 

Même si l’histoire se déroule en Angleterre victorienne, les illustrations et les messages qu’il souhaite faire passer sont toujours valables de nos jours. En parlant de cela, les scènes du film permettent de découvrir cette époque dans la ville de Londres. On en apprend un peu plus sur certaines pratiques de l’époque comme la rupture des fiançailles. 

 

(Source : allociné.fr)