La crèche de Noël dans la religion chrétienne

Chaque année, les parents et les enfants mettent la main à la pâte pour rhabiller de ses plus beaux ornements le sapin de Noël. Pour compléter la décoration, on dispose souvent au pied du sapin, la crèche de Noël. La veille de Noël, on retrouve cet emblème religieux devenu culturel dans de nombreux foyers. Servant à faire perdurer une ancienne tradition, la crèche narre la naissance de Jésus de Nazareth, fils de Dieu.

Au sens strict, la crèche vient du “crupio” qui est une auge ou encore une mangeoire d’étable. Elle illustre subséquemment ce lieu où a été placé l’enfant à sa naissance. Il s’agit d’une représentation scénique de la Nativité avec les personnages-clés présents lors de cet événement. En plus de rester dans la tradition, elle vous permettra d’embellir votre intérieur avec de jolies décorations pour les fêtes de Noël et de fin d'année.

 

Les origines de la crèche de Noël

Elle tire son origine du christianisme, selon les récits évangéliques. Saint Luc évoque l’arrivée de Marie et Joseph à Bethléem après avoir quitté Jérusalem. Ne trouvant aucune loge dans la salle commune de leur hôte, ils se virent obligés de s’installer dans une pièce inférieure, généralement attribuée aux animaux. L’accouchement se faisant pressant, ils furent forcés d’y rester.

Au IIe siècle, la version de Saint Justin révèle que l’étable aurait été une grotte. Après sa naissance, le Christ aurait été déposé dans une mangeoire, qui signifie krippe en allemand pour désigner la crèche. Ce terme est décrit l’ensemble de cet épisode sous forme de décors, pour matérialiser la nativité ou pour la mettre en scène. 

La « vraie » première crèche fut donc adorée à Bethléem à cette époque. Puis, selon la légende, une crèche vivante taille humaine, dans un cadre naturel aurait été réalisée par François d’Assise avec les villageois de Graccio, en Italie, en 1223.

Saviez-vous que la tradition de reproduire la naissance de Jesus datait de l’époque de Saint François d’Assise ? L’organisation d’une scène théâtrale avant la célébration de la messe de Noël venait d’Italie et s’étendit partout en Europe, y compris la France. Au fil du temps, ces pastorales ont été remplacées par des sculptures mobiles avant de prendre la forme de ces figurines que l’on connaît aujourd’hui. 

Marseille est la première ville où l’on a trouvé la première crèche à petites sculptures, en 1775. Nous pouvons encore admirer ces santons presque dans toutes les régions françaises. Ces derniers sont modelés à partir d’argile, puis peints à la main de manière artisanale pour être façonnés sous différentes tailles. Comme les messes de minuit ne furent plus autorisées à l’église sous la Révolution française, les fidèles de la religion optèrent pour une crèche à la maison.

 

Les personnages qui composent la crèche de Noël

La tradition veut que l'enfant Jésus se place au centre de l’étable la nuit du 24 au 25 décembre. Il sera installé dans un berceau garni de paille et représenté généralement emmailloté dans un linge.

Joseph et Marie constituent les principaux personnages qui encadrent le nouveau-né. Agenouillée, la maman porte un foulard blanc sur la tête et une robe bleue. Quant au papa, le charpentier barbu, il se tient debout, un bâton à la main. 

L’âne et le bœuf sont les deux animaux incontournables du tableau. Le premier a porté la Vierge Marie sur son dos et le second a servi à réchauffer le bébé grâce à son souffle. 

Les rois mages connus respectivement par les noms de Melchior, de Balthazar et de Gaspard sont venus pour adorer le Christ. Ils y sont arrivés en suivant une étoile filante afin d’offrir trois sortes de cadeaux : la myrrhe, l’or et l’encens. Ils sont sur le point d’arriver près de l’enfant en compagnie d’animaux exotiques représentant leurs origines respectives, comme un éléphant, un cheval ou un dromadaire.

 

Quel type de crèche de Noël choisir ?

Vous trouverez facilement sur le marché des crèches de Noël de type napolitaines, provençales ou des créations plus modernes. Généralement les personnages sont réalisés en bois, en céramique ou en pierre. Toutes ces créations artisanales sont de qualité et faites pour durer. 

La crèche napolitaine est à privilégier si vous cherchez des produits façonnés à la main. Ce sont aussi des pièces parfaites pour les collectionneurs de figurines. Non seulement ce sont des créations avec des finitions et détails précis, mais en plus ce sont des pièces uniques.

Si vous souhaitez renouer avec la tradition, optez pour les crèches provençales. Elles s’inspirent de la vie locale en mettant en avant différentes tailles de santons et toute une variété de métiers. Vous pourrez ainsi reproduire chez vous les œuvres des artisans exposés chaque année dans la région.

Ces derniers temps nous ont même révélé la crèche moderne avec des santons de nouvelle génération : la crèche hipster ! Elle conserve les images phares de la naissance du christe, mais avec une conception plus originale. Le selfie, les colis et le legging sont des éléments insolites de ce nouveau design.

 

Fabriquez votre propre crèche de Noël

Lors des préparatifs, Noël tire également sa magie de ces plaisirs qu’ont les parents et enfants de dresser le sapin, de le décorer et de monter la crèche à son pied. Ces moments conviviaux seront encore plus prononcés si vous confectionnez vous-même chaque élément de votre crèche. 

Misez sur un décor naturel en vous servant de branches de bois pour faire de petites structures. Pour former les arbres de la forêt, pensez aux bouchons en liège pour former les troncs et de la mousse pour faire les feuilles. Prenez des herbes séchées en tant que foin, du gravier pour le sol et de petites pierres pour les murs.

Pour les Rois Mages, vous pourrez laisser libre cours à votre imagination en découpant leurs silhouettes dans du papier carton. Pour le petit Jésus, ainsi que le reste des personnages, usez des fèves des galettes des Rois. Enfin, vos enfants prêteront sûrement avec joie leurs figurines de bœufs et d’ânes pour faire les fameux animaux de la crèche.