Le Père Noël Coca Cola : L'origine de son illustration

Le Père Noël est un personnage incontournable et familier des fêtes de Noël. On le connaît sous son air joyeux, son regard souriant, son visage joufflu ainsi que son costume de couleur rouge sans oublier sa hotte sur le dos. 

Toutefois, on ne connaît pas forcément l’origine de ce bonhomme rondouillet qui distribue des cadeaux aux enfants sages. Que fait Coca Cola Company dans l’histoire du Père Noël ? Qui est le Père Noël Coca Cola ? En quoi la firme a-t-elle façonné son image ? Trouvez les réponses à toutes ces questions dans les paragraphes ci-dessous.

 

D’où vient le Père Noël ?

Bien que l’histoire exacte à propos de la provenance du Père Noël reste assez floue, on attribue à ce vieux monsieur une origine nord européenne. Il s’agit plus exactement l’origine de Nicolas de Bari, que l’on connaît communément sous l’appellation “Saint Nicolas”. 

En effet, ce personnage est grandement associé au Père Noël. Certaines légendes racontent même que Nicolas de Bari n’est autre que le grand-père de ce dernier. D’autres soulignent aussi que lors de la distribution des cadeaux, sinter klaas est assisté par le père fouettard.

 

Le Père Noël et légende de Saint Nicolas

À titre d’information, Nicolas est né autour de l’année 270 en Patare, en Lycie, une région en Asie Mineure. Cette dernière représente l’actuelle Turquie. Nicolas devient évêque au sein de la cathédrale de Myre; d’où son appellation Nicolas de Myre. 

On le connaît aussi sous le nom de Nicolas de Bari. Le religieux a vécu sous le règne de l’Empereur Dioclétien. Sa conversion au christianisme lui a fait subir des arrestations et des persécutions par le pouvoir en place à l’époque. De coup, Nicolas de Bari a passé une partie de sa vie en exil. 

En 313, Nicolas a pu de nouveau occuper sa place d’évêque de Myre. En effet, l’empereur Constantin a restitué la liberté religieuse dans son empire. 

Il faut savoir que l’homme d'Église est mort en martyr vers décembre 341. Il a été canonisé par l’église catholique. Désormais, il est fêté le 6 décembre, date présumée de sa mort.

Le personnage de Saint Nicolas est illustré par un monsieur qui est en train de distribuer des cadeaux aux enfants qui ont été sages tout au long de l’année. D’ailleurs, certaines représentations montrent une longue barbe blanche et un manteau rouge. C’est une image qui se rapproche de celle du Père Noël.

 

source : cocacolaweb.fr

 

Coca Cola dans l’histoire du Père Noël

Tout d’abord, Coca Cola company débute ses campagnes publicitaires de Noël dans les années 1920. Toutefois, le Père Noël Coca-Cola a été vu pour la première par le grand public en 1931. À l’époque, une image du Santa Claus, nom du Père Noël aux États-Unis, est affiché dans une publicité dans le magazine “Saturday Evening Post”. 

La firme américaine coca cola company a eu la perspicacité de l’illustrer en train de boire du Coca Cola, comme une petite pause pour se ressourcer lors de sa dure tâche de distribution de cadeaux. La publicité a eu tellement de succès que le Père Noël Coca-Cola devient une référence pendant plusieurs décennies. D’ailleurs, il a été adapté pour les supports de toutes sortes : posters, panneaux publicitaires, magazines, calendriers, présentoirs, peluches, etc.

Cette version du Père Noël a été créée par Haddon Hubbard Sundblom, un illustrateur suédois. Le Père Noël qu’il a dessiné est vêtu de rouge et de blanc, comme les couleurs de celles d’une bouteille de coca cola. Puis, il arbore un air souriant et jovial à la barbe blanche. 

En outre, le gros bonhomme a échangé sa grande robe contre une veste et un pantalon assortis. Et, pour finir, il porte une large ceinture en cuir à la taille et une paire de bottes. Il faut savoir aussi que Sundblom a puisé son inspiration vers le poème de Clement Clark Moore pour faire ses illustrations.

 

source : cocacolaweb.fr

 

À partir de 1931 jusqu’à 1964, la firme internationale laisse à Sundblom le soin de dessiner des publicités destinés à paraître dans les magazines américains tels que “Ladies Home Journal”, “New Yorker”, “National Geographic” ainsi que “Saturday Evening Post”. Ainsi, pendant les trois décennies où il a travaillé pour Coca Cola Company, Sundblom sortait une nouvelle peinture à l’huile, chaque année. 

Des créations qui sont toutes aussi originales les unes que les autres. On y découvre Santa Claus dans de nombreuses situations : 

  • en train de lire les lettres des enfants en tant une bouteille de coca dans la main, 
  • entouré de jouets avec les lutins, 
  • assis au pied du sapin avec des enfants et une petite fille sur les genoux, 
  • tout souriant devant la cheminée allumée et décorée de chaussettes, 
  • etc. 

En tout cas, la bouteille de Coca n’est jamais loin ! Soit le Père Noël la tient dans la main, soit elle est posée aux alentours.

 

source : cocacolaweb.fr

 

L’image du Père Noël avant la “version Coca Cola”

Il est important de savoir que l’on doit l’image du Père Noël que l’on connaît de nos jours à Clement Clark Moore. En effet, en 1822, ce dernier écrit un conte poétique intitulé “A visit from st nicholas” pour ses enfants. 

La même oeuvre est aussi connue sous le titre de “ ‘Twas the night before Christmas” (La nuit avant Noël, en français). Ce poème évoque l’histoire d’un petit elfe qui distribue des cadeaux et entre dans la maison par la cheminée. Cela ne vous rappelle pas quelqu’un ? Il se déplace à bord d’un traîneau tiré par huit rennes.

Dans le poème de Moore, Saint Nicolas est décrit comme étant un bonhomme joufflu avec une grande barbe blanche. Il est habillé de vêtements en fourrure à travers lesquels on voit quand même son ventre tout rondouillard. En même temps, il porte aussi un sac rempli de jouets dans son dos.

Quelques années après, Thomas Nast (1840 - 1902) entre dans l’histoire du Père Noël. En 1862, cet illustrateur et caricaturiste politique dessine un Père Noël pour “Harper’s Weekly”, un magazine new yorkais. Il illustre le personnage avec sa légendaire longue barbe blanche en portant une tenue en fourrure, un chapeau et un grand ceinturon en cuir. 

Nast continuait de faire des dessins pour le magazine les années suivantes. En 1866, par exemple, il montre le Père Noël qui est en train de fabriquer les jouets à distribuer aux enfants. On voit aussi une de ses oeuvres qui évoque le lieu d’habitation officiel de Santa Claus : deux enfants consultent une carte du monde sur lequel on découvre le parcours du Père Noël. Le tracé remonte jusqu’au Pöle Nord. 

Au fil des années, les représentations du personnage par Thomas Nast ont évolué. Dans ses dessins, on y découvre le Père Noël avec le costume rouge que l’on connaît. Toutefois, il n’arbore pas encore sa tenue aux couleurs rouge et blanche.