Douce nuit Sainte nuit, un chant de Noël intemporel

Douce nuit sainte nuit est un chant de Noël d'origine autrichienne qui a été entendu pour la première fois en Autriche dans l'église Saint-Nicolas d'Oberndorf bei Salzburg en 1818. 

Les paroles ont été écrites par un jeune prêtre autrichien : Joseph Morh. C'est l'un de ses amis, l'instituteur Franz Xaver Gruber qui a inventé l’air de cette musique. 

Plusieurs versions de cette chanson se sont succédées au cours des décennies. Les paroles ont été traduites via plus de 300 langues. Parmi les interprètes de la chanson, on retrouve : Mireille Mathieu, Hélène Rolles et Elvis Presley.

 

Douce nuit sainte nuit

 

L'origine de la chanson “Douce nuit sainte nuit”

 

Ce chant de Noël voit le jour à Oberndorf, un village autrichien situé dans la région de Salzbourg. Les habitants de ce village enneigé se sont donnés rendez-vous dans l'église Saint-Nicolas le 24 décembre 1818 pour la messe de Noël. Quelques années plus tard, le chant a franchi le territoire d'Oberndorf. Il a même été reconnu comme étant un bien culturel par L'Unesco en 2011. 

L'absence d'orgue dans l'église a poussé le prêtre et l'instituteur du village à composer une chanson douce pouvant être accompagnée uniquement à la guitare. La mélodie de la chanson est réputée apaisante, si bien que les mères de famille n'hésitent pas à chanter cette chanson pour endormir leurs enfants à la tombée de la nuit. 

Certaines personnes ont confirmé l'effet que ce chant de Noël procure. Selon elles, “Douce nuit sainte nuit” dégage une atmosphère propice à la tranquillité de l'esprit, voire à la méditation. Les paroles de la chanson sont écrites de façon à ce qu'elles ressemblent au texte d'un poème. Leur manière d'être facile à retenir contribue au succès de la chanson elle-même. 

Au fil des années, plusieurs interprètes célèbres ont chanté douce nuit sainte nuit à leurs manières, dont Dalida, Céline Dion, Roch Voisine et Mariah Carey. Le chant a été traduit en plusieurs langues : Silent night, Holy night (anglais), Astro del Ciel (italien), Noche de Paz, Noche de amor (espagnol), Nozvezh sioul (breton).

 

 

Les paroles de la chanson “Douce nuit sainte nuit”

Douce nuit, sainte nuit !

Dans les cieux ! L'astre luit.

Le mystère annoncé s'accomplit

Cet enfant sur la paille endormi,

C'est l'amour infini ! x2

 

Saint enfant, doux agneau !

Qu'il est grand ! Qu'il est beau !

Entendez résonner les pipeaux

Des bergers conduisant leurs troupeaux

Vers son humble berceau ! x2

 

C'est vers nous qu'il accourt,

En un don sans retour !

De ce monde ignorant de l'amour,

Où commence aujourd'hui son séjour,

Qu'il soit Roi pour toujours ! x2

 

Quel accueil pour un Roi !

Point d'abri, point de toit !

Dans sa crèche il grelotte de froid

O pécheur, sans attendre la croix,

Jésus souffre pour toi ! x2

 

Paix à tous ! Gloire au ciel !

Gloire au sein maternel,

Qui pour nous, en ce jour de Noël,

Enfanta le Sauveur éternel,

Qu'attendait Israël ! x2

 

En savoir un peu plus sur Joseph Mohr

Il faut savoir que Joseph Mohr est l'écrivain des textes de la chanson “Douce nuit sainte nuit”. Le prêtre autrichien est aussi poète, compositeur et écrivain. Il a vu le jour le 11 décembre 1792 à Salzbourg et meurt le 4 décembre 1848. 

Joseph Mohr vivait dans la pauvreté jusqu'à ce qu'il rencontre le prêtre Johann Nepomuk Hiernle. Ce dernier l'a aidé à avoir une meilleure éducation. Joseph a étudié au monastère bénédictin de Kremsmünster avant d'entrer au séminaire en 1811. Il a finalement été ordonné prêtre quatre ans plus tard.