Chanson pour enfant sur la légende de Saint Nicolas

Cette chanson de Noël pour enfant raconte l’histoire de Saint Nicolas, le Saint Patron de tous les enfants. Elle fait partie des chants de Noël les plus appréciés pendant les fêtes de fin d’année. Chaque enfant du monde entier mérite de connaître son histoire et surtout, de la chanter durant les fêtes de Noël. 

 

L’histoire de Saint Nicolas :

Si St Nicolas représente une fête célébrée chaque année le 6 décembre. C’est aussi une chanson enfantine fredonnée tous les ans à l’approche des fêtes de fin d’année. Originaire de la Lorraine, elle raconte l’histoire du Grand Saint Nicolas. Celui-ci ressuscita trois petits enfants tués et découpés en morceaux, puis mis au saloir par un monstrueux boucher. 

Cette légende marquante donna, ensuite, naissance à une chanson pour enfant. Ces paroles incitent chacun d’eux à rester sage tout au long de l’année au risque de recevoir une punition. 

Les enfants sages, quant à eux, reçoivent une récompense du grand protecteur des enfants, comme les trois petits enfants mentionnés dans l’histoire. Ces derniers ont été sauvés du boucher par Saint Nicolas comme évoqué dans le dernier couplet de la comptine.

 



Les paroles de la chanson Saint Nicolas :

La chanson Saint Nicolas a été recueillie pour la première fois par Gérard de Nerval. Il l’a rendu célèbre en la publiant dans la Sylphide en 1842. Puis dans Les filles du feu : chansons et légendes du Valois en 1856. 

Depuis, elle a été interprétée par de nombreux artistes et a connu plusieurs versions. Cette comptine est également connue sous le titre de “Saint Nicolas et les enfants au saloir”. Cela dit, voici sa première version qui loue la renommée du bienfaiteur tant adoré des enfants :

 

Ils étaient trois petits enfants 

Qui s'en allaient glaner aux champs

Tant sont allés, tant sont venus 

Que vers le soir se sont perdus. 

 

S'en sont allés chez le boucher : 

"Boucher, voudrais-tu nous loger ?" 

"Entrez, entrez, petits enfants, 

Y'a de la place assurément." 

 

Ils n'étaient pas sitôt entrés 

Que le boucher les a tués, 

Les a coupés en petits morceaux 

Mis au saloir comme un pourceau. 

 

Saint Nicolas au bout de sept ans 

Vint à passer dedans ce champ, 

Alla frapper chez le boucher : 

"Boucher, voudrais-tu me loger ?" 

 

"Entrez, entrez, Saint Nicolas, 

Il y a de la place, il n'en manque pas."

Il n'était pas sitôt entré, 

Qu'il a demandé à souper. 

 

"Voulez-vous un morceau de jambon ?" 

"Je n'en veux pas, il n'est pas bon." 

"Voulez-vous un peu de rôti ?" 

"Je n'en veux pas, il n'est pas cuit.

 

“Du p'tit salé, je veux avoir 

Qu'il y a sept ans qu'est au saloir." 

Quand le boucher entendit cela, 

Hors de la porte il s'enfuya.

 

« Boucher, boucher, ne t'enfuis pas, 

Repens-toi, Dieu te pardonnera. » 

Saint Nicolas posa trois doigts.

Dessus le bord de ce saloir : 

 

"Petits enfants qui dormez là, 

Je suis le grand Saint Nicolas." 

 

Et le Saint étendit trois doigts, 

Les petits se levèrent tous trois. 

Le premier dit : "J'ai bien dormi." 

Le second dit : "Et moi aussi." 

Et le troisième répondit 

"Je croyais être au Paradis."