Le chant de Noël : Au royaume du bonhomme hiver

“Au royaume du bonhomme hiver” fait partie des chants de Noël les plus appréciés. Tous les enfants connaissent les paroles de la chanson. Même si celles-ci ne font pas référence à la naissance de Jésus, mais plutôt à l’hiver et à la neige, il s’agit d’un classique. 

N’hésitez pas l’écouter pour célébrer les fêtes de Noël. Découvrez-en un peu plus sur ce chant de Noël destiné à toute la famille.

 

La genèse de “Au royaume du bonhomme hiver”

Une origine américaine

Pour commencer, on va parler de l’histoire de cette incontournable chanson de Noël. Il faut savoir que cette comptine vient du titre anglais “Winter Wonderland”. Ainsi, comme sa version originale le laisse à penser, il s’agit d’un chant qui vient des États-Unis.

 

En savoir plus sur les textes et la composition de la chanson

Les textes de “Au royaume du bonhomme hiver” ont été écrits en 1934 par Richard B. Smith. Ce parolier américain a eu de l’inspiration en voyant de la neige qui recouvrait Central Park. Il paraît que Smith avait rédigé les paroles de la chanson durant son traitement contre la tuberculose.

D’autre part, la composition de cette incontournable chanson de noël vient du compositeur américain Felix Bernard, toujours dans la même année. Toutefois, de nombreuses versions de ce chant ont vu le jour. Parmi les plus connues, on peut citer celle interprétée par Johnny Mercer. Il y a aussi une autre version dont l’introduction a été modifiée par l’orchestre de Guy Lombardo.

En France, la chanson “Au royaume du bonhomme hiver” a été reprise par de grands chanteurs et chanteuses. La version la plus connue est qui a été interprétée par Roch Voisine. Tino Rossi, Laurent Brunetti, Claude Valade ou encore Ginette Reno l’ont également chanté pour les fêtes de fin d’année.

 

 

Les paroles de “Au royaume de bonhomme hiver”

Écoutez les clochettes

Du joyeux temps des fêtes

Annonçant la joie

Dans chaque cœur qui bat

Au royaume du bonhomme hiver

 

Sous la neige qui tombe

Le traîneau vagabonde

Semant tout autour

Des chansons d'amour

Au royaume du bonhomme hiver

 

Le voilà qui sourit sur la place

Son chapeau, sa canne et son foulard

Il semble nous dire d'un ton bonasse :

"Ne voyez-vous donc pas qu'il est tard ?"

 

Il dit vrai tout de même

Près du feu, je t'emmène

Allons nous chauffer dans l'intimité

Au royaume du bonhomme hiver

 

Le voilà qui sourit sur la place

Son chapeau, sa canne et son foulard

Il semble nous dire d'un ton bonasse :

"Ne voyez-vous donc pas qu'il est tard ?"

 

Il dit vrai tout de même

Près du feu, je t'emmène

Allons nous chauffer dans l'intimité

Au royaume du bonhomme hiver